Le secteur de «Peñón Colorado» ou le lieu de «Almegíjar», situé dans la ville de Alfacar, est situé à côté de la route menant du village de Viznar à Fuente Grande. Cette route passe par le fossé arabe «Aynadamar», et est dans ce secteur où le travail est effectué pour localiser une fosse utilisé pour l'exécution et de l'enterrement de personnes au cours des premiers mois de la guerre civile.

EXAMEN HISTORIQUE

Fermer

16 août 1936. Déjà un mois que le soulèvement militaire, qui a donné lieu à la Guerre Civile Espagnole, bouleverse la ville de Grenade. Le poète Federico García Lorca est arrêté vers une heure de l’après-midi chez les frères Rosales, ses amis phalangistes.C’est le début de treize heures tragiques, celles qui s’écoulent dès son arrestation jusqu’à son exécution au petit matin dans un endroit inhospitalier de la Sierra de Alfaguara, dans la commune de Alfacar. On laisse derrière les vieilles querelles qui existaient avec une partie de sa famille, provoquées par des disputes de terres, économiques et de politique locale. Il s’agit d’une branche familiale qui soutient le soulèvement militaire et harcèle le poète et sa famille chez eux, à la Huerta de San Vicente.


Fotografía histórica perteneciente al álbum familiar del General nestares
Sancho Davila Fernandez de Celis, Directeur territorial de Falange en Andalousie, visite la région de Alfacar-Viznar, le 5 Juillet 1937

Pour plus de sécurité, ils décident d’envoyer Federico chez son ami Luis Rosales, appartenant à la famille d’un des fondateurs de Phalange Espagnole à Grenade, José Rosales. Il va y rester quelques jours jusqu’à la fatidique journée du 16 août où il est arrêté et transféré au Gobierno Civil par trois personnes dont le cousin de son père, Trescastro, homme de confiance de la branche de la famille rivale. Avant dix heures du soir, il est transféré par plusieurs Guardias de Asalto, participants eux aussi de son assassinat, au front de guerre de Viznar où se trouve le premier drapeau de Phalange, aux commandes du capitaine Nestares.
Puis, il est transféré au détachement militaire dénommé la Colonia, un ancien moulin de farine où passent la nuit habituellement les Guardias de Asalto affectés au peloton d’exécution. Il y reste plusieurs heures à attendre l’arrivée des membres du peloton et une fois ces derniers sur place, il est de nouveau transféré au dénommé Peñón Colorado, à quelques centaines de mètres du détachement cité, où se trouve le camp d’entraînement des troupes de Phalange. C’est l’endroit où on avait fait des prospections, des puits, dans l’espoir de trouver de l’eau pour accroître ou alimenter le voisin canal d’irrigation arabe de Aynadamar pendant les périodes d’irrigation agricole. Ces puits, stériles par manque d’eau, étaient restés ouverts et sont utilisés comme fosse commune.

Zona de la intervención arqueológica
Zone Caracolar ou Llanos de Corbera, près du Peñón Colorado.

Ces puits ont été décrits dans le travail que le journaliste phalangiste Eduardo Molina Fajardo a réalisé à propos de la mort du poète. D’autre part, dans les années 70, trois des Guardias de Asalto avaient emmené dans le site le fils du capitaine Nestares, Fernando Nestares, actuellement général en réserve. De plus, il existe quelques témoignages, recueillis par Molina Fajardo, parfaitement documentés et vérifiés, de personnes qui ont vécu ces moments et qui signalent ce lieu comme l’endroit où se trouvaient les puits utilisés comme fosse commune. Le peintre local Manuel Maldonado avait peint aussi une aquarelle du lieu avec les trois puits.
After two campaigns spent studying the terrain, carried out by professional experts in the different disciplines relating to the search for mass graves, we are now trying to carry out a third and final phase of archaeological excavation aimed at locating and marking out the limits of the wells.
In order to carry out these definitive works in the difficult economic climate affecting Spain, we are turning to world-wide crowdfunding because we know that García Lorca is a universal figure who transcends the familiar and the local. At the same time, locating Lorca's remains and those of the schoolmaster and two bullfighters who were with him that fateful night will help to fill a historical gap and may shed further light on the circumstances surrounding his murder. Finally we wish to underline that it is not acceptable that mass graves containing the remains of citizens murdered in the Spanish Civil War should still exist, citizens who remain buried under fields and in ravines, as if they were wild animals, and are not given a dignified burial.

Travailler à proximité du Peñón Colorado..

En 1989 la Mairie de Alfacar avait réalisé des travaux de nivellement à cet endroit avec l’idée de construire un terrain de football. Heureusement la sœur du poète avait réussi à paralyser les travaux grâce à l’aide internationale du journal New York Times et l’envoi de lettres à M. le Président de la Junta de Andalucía, Manuel Chaves, et à M. le Maire de Alfacar. Elle y rapportait que son frère et d’autres militants socialistes se trouvaient dans ce lieu et demandait l’arrêt des travaux. Elle l’a obtenu mais malheureusement le site avait déjà subi une altération du terrain de façon que les terres d’origine et les puits se sont trouvés sous une couche de terre de quelques mètres.
Après deux campagnes d’études sur place avec des techniciens professionnels de diverses disciplines en relation avec la recherche de fosses communes, nous voulons entreprendre une troisième et dernière phase de fouilles afin de localiser et délimiter les puits en question. Pour accomplir cette intervention qui doit être la définitive, et à cause des actuelles difficultés économiques qui supporte l’Espagne, nous sommes en train de solliciter un micro financement à niveau mondial dans l’espoir de finir ces travaux puisque nous pensons que la figure du poète García Lorca dépasse les limites familiales et locales et acquiert une dimension universelle.
Par ailleurs, la localisation des restes du poète, du maître d’école et des deux toreros qui l’ont accompagné cette nuit fatidique, va contribuer à élucider une énigme historique et à déterminer toutes les circonstances, encore sans résoudre, concernant l’assassinat du poète. Pour finir, nous voulons souligner qu’il est inadmissible qu’il y ait encore des fosses communes de citoyens assassinés pendant la Guerre Civile Espagnole, toujours enterrés comme des animaux nuisibles dans des champs et ravins et sans une digne sépulture.

Pour nous aider est disponible ce compte bancaire

ASOCIACIÓN CULTURAL REGRESO CON HONOR

IBAN ES93 2038 7413 5230 0040 6902

www.000webhost.com